Poser votre question
0

Justification différente des espaces dans Word et dans Writer

posée 2019-08-30 14:55:08 +0100

updated 2019-08-30 15:14:25 +0100

Bonjour,

J'ai un ami écrivain qui vient de passer de Word à Writer et qui en est très content.

Il se plaint néanmoins d'un problème que je n'arrive pas à résoudre : dans un paragraphe justifié, Word considère que les espaces initiaux (avant la première lettre) sont de taille fixe alors que Writer considère qu'ils sont à taille variable.

Je joins une capture d'écran qui montre le problème Word vs. Writer Le texte suivant montre le souci:

Ceci est un test.
    “Le gentil lapin mange le gros chou.
    “Ceci est une phrase excessivement longue, elle s’étale donc sur plusieurs lignes. Comme ceci : Le gentil lapin mange le gros chou.

Dans Word, les 2 phrases qui commencent par un " sont alignés et dans Writer non.

Y'a-t-il un moyen d'avoir le même comportement dans Writer ?

Il n'est malheureusement pas possible de changer les habitude d'un monsieur de 60 ans et de lui faire remplacer ces 4 espaces initiaux par une tabulation dans tout ses écrits.

éditer requalifier signaler fermer fusionner supprimer

Commentaires

Déjà bonjour ? Vous avez affaire à des humains ici.

Dans ce cas, le mieux est qu'il reste sous Mcrosoft Word.

Car dans un traitement de textes quel qu'il soit, on aligne avec des tabulations et pas des espaces.

Image Gravatar de ValioudValioud ( 2019-08-30 15:11:16 +0100 )éditer

Bonjour et merci de votre commentaire. J'ai édité ma question pour rajouter le bonjour !

Image Gravatar de pedro42frpedro42fr ( 2019-08-30 15:15:27 +0100 )éditer

Bonsoir, il me semble qu'il est possible de lui préparer une macro qui remplacera tous les espaces en début de ligne par une tabulation et lui mettre un bouton directement accessible ou une activation de la macro à l'enregistrement par exemple...

Image Gravatar de fglandfgland ( 2019-08-30 17:46:06 +0100 )éditer

1Réponse

0

répondue 2019-08-30 18:51:53 +0100

Image Gravatar de ajlittoz

Avoir 60 ans n'est pas une tare de nos jours. N'oubliez que les grands noms de l'informatique ont dépassé cet âge respectable (par ex. Donald Knuth, l'inventeur de TeX).

Il me semble que Writer adopte une stratégie cohérente: tous les espaces U+0020 SPACE sont susceptibles d'être dilatés ou réduits par la justification, pas de distinction selon la position, ce qui simplifie le traitement.

Cela dit, l'habitude est effectivement mauvaise. Par dessus le marché, ce rédacteur pratique exclusivement le formatage directe, source de tous les maux, comme le montre bien la copie d'écran où le paragraphe est stylé Style par défau alors qu'il faudrait Corps de texte.

Un paragraphe doit toujours être mis en forme par un style de paragraphe adapté. Ce style définit les "marges" (droite et gauche), les espacements (dessus, dessous) et le retrait d'alinéa. Ce retrait ne doit jamais s'obtenir avec des espaces (en raison de leur "élasticité" due à la justification) ni par une tabulation car celle-ci n'est bien souvent jamais définie explicitement et on se retrouve avec la tabulation par défaut qui peut varier facilement par inadvertance.

Le grand intérêt du retrait d'alinéa est qu'il n'y a plus besoin de taper des espaces ou une tabulation. En outre, si le rédacteur n'est pas satisfait de l'apparence, une simple modification du style permet de retoucher l'ensemble du texte sans avoir à s'occuper de toutes les occurrences. Cela évite aussi d'avoir à vérifier que le même nombre d'espaces a été tapé partout.

Malgré l'affirmation péremptoire dans la question, la meilleure solution (et de loin) est de convertir l'écrivain aux styles. Au besoin, concoctez-lui une "charte graphique" (un ensemble de styles cohérent et éventuellement un modèle). Faites-lui une démonstration de la souplesse et de la puissance apportées par les styles: on oublie la forme (automatiquement prise en charge par les styles) pour se concentrer sur le fonds.

éditer signaler supprimer permalien plus

Commentaires

Je respecte tout à fait les gens de plus de 60 ans ;-) Je faisais moi-même du LaTeX il y a 25 ans. Mais dans ce cas, c'est un monsieur qui ne comprend pas la différence entre Enregistrer et Enregistrer Sous... Il écrit depuis des années des livres et quand il publie ceux-ci, l'éditeur se charge de la mise en page. Mais pour trouver l'éditeur et présenter ses «manuscrits», il cherche à avoir une présentation un tant soit peu propre. Je note que l'utilisation des styles est sans doute la méthode la plus propre. Combiner avec l'utilisation d'une macro pour appliquer le style sur l'existant me semble facile, reste à le convaincre et à lui expliquer tout ceci.

Image Gravatar de pedro42frpedro42fr ( 2019-09-02 11:05:32 +0100 )éditer

J'ai du mal à imaginer une macro appliquant les styles. Le "stylage" ressort de l'œuvre créatrice et ne peut reposer sur des critères simples. Qu'est-ce qui distingue un intertitre d'un paragraphe de discours? Une analyse sémantico-morphologique du contenu des paragraphes pourrait aider mais cela dépasse très largement les possibilités des macros Writer.

À mon avis, le premier "stylage" est manuel. S'il ne s'agit pas d'un document technique, un grand maximum de 10 styles de paragraphes est suffisant (Corps de texte, Titre, quelques Titre n devraient déjà faire l'affaire). Quelques styles de caractère (Accentuation, Accentuation forte, notamment) viennet compléter l'ensemble pour les décorations intra-paragraphe.

Pour diminuer la charge de travail, Ctrl+A et tout passer à Corps de texte; ensuite, il faut styler les "exceptions": le titre sur la première page et les inter-titres (chapitres). N'oubliez pas les styles de page ...(plus)

Image Gravatar de ajlittozajlittoz ( 2019-09-02 11:30:44 +0100 )éditer
S'identifier/S'inscrire pour répondre

Outils de question

1 suiveurs

Stats

Posée: 2019-08-30 14:55:08 +0100

Consultée: 19 fois

Mise à jour: Aug 30